Loin de l’image violente que les médias et le grand public lui attribuent, l’airsoft reste une pratique sportive qui peut être dangereuse si certaines précautions ne sont pas respectées. Cela passe d’abord par une tenue adaptée et le port de protections. Il faut, en effet, protéger ses yeux mais aussi ses dents. Il convient également de respecter les différentes zones de jeu et de ne tirer que dans celles prévues à cet effet. Des distances de sécurité doivent aussi être respectées. Quant au maniement des répliques, il est conseillé de suivre les 4 règles de sécurité émises par le lieutenant-colonel Jeff Cooper dans les années 60 et qui sont considérées aujourd’hui comme des règles essentielles. Bien qu’elles concernent le maniement des armes à feu, elles peuvent parfaitement être appliquées aux répliques d’airsoft.

1. 1 – Toute réplique doit être considérée comme chargée

On ne compte plus le nombre d’accidents avec des armes à feu que l’utilisateur ne pensait pas chargées. Il en est de même avec les répliques. On ne s’amuse donc pas à faire semblant de tirer ou à la tenir négligemment. Un coup peut vite partir.

2. 2 – On ne doit jamais pointer une réplique vers autre chose que sa cible

Cela veut dire que tout airsofteur ne doit pointer sa réplique que vers une personne ou une cible précise. On ne vise pas n’importe où. Chaque tir doit être justifié.
Pour rappel, les règles 1 et 2 vont de paires. On ne vise pas non plus avec une réplique qu’on pense déchargée.

3. 3 – L’index ne doit pas être posé sur la détente avant l’alignement des organes de visée

Afin d’éviter un tir non ciblé ou accidentel, on ne doit jamais poser son index sur la queue de détente. Même le plus expérimenté des airsofteurs n’est pas à l’abri d’un choc qui le ferait appuyer sur la détente. Si l’index reste le long de l’arme, cela réduit le risque de tir accidentel.

4. 4 – Toujours identifier clairement sa cible

Cette règle signifie que le tir ne doit être enclenché que lorsqu’on est sûr que c’est bien notre cible que l’on a en visuel et qu’on a bien identifié toute la zone autour de celle-ci afin d’éviter un éventuel ricochet ou de toucher une autre cible.

LAISSER UN COMMENTAIRE