Il n’existe pas à proprement parler d’une réglementation en airsoft. La Fédération française d’airsoft a publié une charte à destination des joueurs. Mais celle-ci n’a pas de valeur normative. Les associations et les clubs d’airsoft ont également leur propre règlement. Il peut ainsi varier d’une équipe à une autre. Cependant, tous les joueurs d’airsoft peuvent s’accorder sur ces 3 règles élémentaires en airsoft :

Le fairplay

Contrairement au paintball, les billes ne laissent pas une tache de peinture sur les vêtements de la personne touchée. Il faut donc faire preuve de fairplay et se déclarer out lorsqu’un adverse nous touche. Les joueurs de mauvaise foi sont appelés des highlanders. Ils n’ont pas bonne réputation et finissent pas être bannis des parties.

Bien entendu, il se peut que l’équipement ou les protections empêchent de sentir parfois lorsqu’on est touché. Mais cela n’est pas fréquent. Et on sent le deuxième tir…

Le port de protections

Contrairement à l’image qu’il reflète, l’airsoft n’est pas un sport violent. Néanmoins, il peut présenter quelques aspects dangereux s’il n’est pas exercé dans des conditions élémentaires de sécurité. Cela passe par le port de protections adaptées à l’airsoft : a minima des protections oculaires pour empêcher une bille d’atteindre l’œil. Au mieux un masque intégral pour le visage afin de ne pas avoir une dent abimée par le tir d’une réplique.

La sécurisation du terrain

Cette sécurisation comporte deux volets : par rapport aux joueurs et par rapport au public.

Vous devez pratiquer l’airsoft sur une zone autorisée : terrain appartenant au club, terrain mis à disposition par la municipalité ou un propriétaire privé. Pensez à avertir les voisins pour éviter toute querelle le jour de la partie. Il convient également de baliser la zone pour éviter que du public s’y promène durant les échanges de tir et soit blessé.

Le terrain doit également être sécurisé pour les joueurs. Les organisateurs doivent signaler tous les endroits dangereux comme des crevasses par exemple. Il convient également de rappeler qu’une réplique se porte le canon vers le bas ans la zone neutre et que les tirs ne sont autorisés qu’en zone de jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE