L’airsoft n’est pas une activité dangereuse dès lors que les règles de sécurité sont correctement suivies. Parmi ces dernières, la question de l’équipement et, plus précisément des protections oculaires, ne doit pas être négligée. Recevoir des billes au niveau de l’œil n’a rien d’agréable et peut avoir des conséquences importantes. Il n’est pas concevable de pratiquer l’airsoft sans une protection oculaire adaptée. Malheureusement, toutes les lunettes et les masques qui sont commercialisés n’offrent pas une sécurité optimale. Afin d’éviter les mauvaises surprises, voici quelques conseils pour choisir une protection oculaire efficace.

Le respect de la norme STANAG 2920

Parmi toutes les normes en vigueur en matière de protections oculaires, la norme STANAG 2920 est celle qui est la plus adaptée à la pratique de l’airsoft. C’est une norme d’origine militaire édictée par l’OTAN qui permet de mesurer la capacité à stopper des éclats d’obus et tout autre fragment. Elle ne concerne pas que les protections oculaires mais également les autres équipements comme les gilets pare-balles. Elle est complétée par la norme STANAG 4296 qui est spécifique aux protections oculaires.

Le choix d’une paire de lunettes ou d’un masque répondant à ces normes permet d’être sûr de l’efficacité de son équipement. Un des must have en la matière est le masque de protection X1000 Double Ecran Tactical Bollé.

Une protection oculaire adaptée au visage

Il est également important que la protection oculaire choisie épouse parfaitement votre visage afin que vos yeux soient bien protégés. Il existe même des masques qui recouvrent l’intégralité du visage et évite ainsi des dents cassés ou des lèvres boursouflées.

Anticiper tous les risques

Les lunettes grillagées n’offrent pas une protection oculaire suffisante et doivent être complétées par des lunettes de protection. En effet, elles vous protègeront contre un impact de billes mais n’empêcheront pas les éclats de billes de passer au travers du grillage.

LAISSER UN COMMENTAIRE