Bien que l’airsoft soit de plus en plus connu et commence à intégrer les forums d’association de certaines communes, ce loisir reste entaché d’une mauvaise image pour une partie de la population. Malheureusement, l’airsoft apparait le plus souvent dans les médias pour relater un fait divers dont les acteurs n’ont d’airsofteurs que le nom. Aucun joueur d’airsoft responsable n’irait tirer de sa fenêtre sur des passants par exemple. Cette minorité d’irresponsables entretient la mauvaise réputation de l’airsoft. Certains d’entre nous essayons, à notre échelle, de montrer le vrai visage de l’airsoft qui permet de développer l’esprit d’équipe, qui demande de la concentration, qui stimule notre sens de la stratégie, qui permet de se dépenser physiquement, etc. C’est dans cette optique qu’aujourd’hui nous allons aborder 3 fausses croyances sur l’airsoft qui gravitent autour de cette activité et qui nuisent à son image.

Les joueurs d’airsoft sont des personnes violentes

Il est fréquent que certaines personnes associent la pratique de l’airsoft à une activité violente et en déduisent que les airsofteurs sont des personnes qui aiment la violence.

Bien entendu, cela est parfaitement faux. Les raisons qui nous amènent à pratiquer l’airsoft sont multiples et propres à chacun. Mais en aucun cas, un airsofteur digne de ce nom n’envisagerait de pratiquer ce sport que pour avoir le plaisir de tirer, de « tuer pour de faux » ou de faire souffrir un adversaire.

Comme nous l’avons indiqué plus haut, ce qui motive les joueurs d’airsoft, c’est toute la stratégie qu’il y a autour, l’esprit d’équipe et de compétition mais aussi la recherche d’une expérience plus concrète que celle qu’on peut avoir dans un jeu vidéo ou lors d’une partie de paint-ball. Le port de la tenue permet de s’imprégner de cette atmosphère même si cela peut être perçu négativement de l’extérieur et perpétré les fausses croyances sur l’airsoft.

L’airsoft est dangereux

Les blessures existent en airsoft et peuvent être spectaculaires. Mais elles sont relativement rares. Elles résultent souvent d’un défaut de protection. Nous ne répéterons jamais assez que le port de protections optiques est obligatoire. Un masque est vivement conseillé pour éviter d’avoir des dents cassées par une bille. Rappelons toutefois que les tirs au visage ne sont pas autorisés. Mais nul n’est à l’abri d’un accident.

Les autres blessures sont souvent des entorses dues à des chutes. Nous ne saurons trop vous conseiller d’utiliser des chaussures de type rangers afin de protéger vos chevilles mais aussi la plante de vos pieds.

Les répliques sont dangereuses

Certaines personnes pensent qu’il est possible de modifier une réplique pour qu’elle puisse tirer des balles réelles. C’est une légende urbaine. Ce n’est pas possible. Les répliques ne sont pas conçues pour supporter le souffle dégagée par le tir d’une munition réelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE